test Nous sommes une fondation à visée culturelle, la Fondation Banque Populaire pour l'Education et la Culture (ECBP), filiale du premier groupe bancaire marocain, le Groupe Banque Populaire. Notre action porte sur la promotion de la culture, le respect de l'environnement et le soutien à l'éducation. Nous accompagnons des manifestations importantes telles les grands festivals nationaux comme des initiatives locales ou régionales. Notre action ne s'arrête pas aux frontières du pays. Elle consiste également à répondre aux attentes culturelles des Marocains résidant à l'étranger avec lesquels une histoire forte a été écrite au fil du temps.

Dans les années 80, des Marocains résident à l'étranger (MRE) adressent à la banque la requête suivante ; que soit fondée au Maroc une école pour jeunes MRE. Ces personnes s'inquiètent des risques d'acculturation encourus par leurs enfants dans les pays d'accueil. Aussi envisagent-elles de les envoyer étudier au Maroc. Mais elles voudraient pouvoir le faire dans une école qui, tout en dispensant un enseignement national, prendrait en compte la spécificité de MRE. Exauçant leur voeu, la Banque Populaire crée deux écoles pour enfants de MRE. Et elle institue la Fondation ECBP pour chapeauter ces institutions scolaires dans le cadre de la mission culturelle et éducative globale qui lui est dévolue.

Maintenant, pourquoi ces personnes ont-elles frappé à la porte de la Banque Populaire plutôt qu'à une autre? Il faut se rappeler que la Banque Populaire est la première institution à mettre en place les canaux nécessaires au transfert de fonds des TME vers le Maroc. Elle répond à l'époque à un besoin crucial de ces populations: pouvoir faire parvenir de l'argent à la famille demeurée au pays. Dans les années 60, la principale cause de l'émigration est économique. Les hommes partent travailler à l'étranger poussés par la précarité de leurs conditions de vie au Maroc. La famille qui, dans un premier temps, n'est pas du voyage, vit de l'argent qui lui est envoyé régulièrement. En prenant en charge l'opération de transfert, la Banque Populaire règle un problème important de l'émigration marocaine de la première génération. Ce faisant, elle contribue à la perpétuation du lien des émigrés marocains avec leurs proches et avec le Maroc.

La Fondation ECBP a toujours œuvré pour maintenir vivant et solide le lien entre le Maroc et ses originaires à travers le monde. S'inscrivant dans cette perspective, son site est cet espace dédié aux Marocains du monde pour qu'ils puissent s'informer, communiquer et échanger avec leurs congénères du Maroc. Pour qu'ils puissent, où qu'ils soient, rester en lien avec la terre de leurs aïeux.