Le Théâtre Mohammed V de Rabat a accueilli le 8 avril le concert de la chanteuse italienne d'origine marocaine Malika Ayane. Invitée par l’Institut italien de la Culture, la jeune artiste a présenté à son public marocain des chansons acoustiques, inspirées par l'atmosphère des salles de danse des années 60. Une musique qui invite au voyage car influencée par les rythmes tribaux et caribéens, les sons électriques et les influences de la culture club de Berlin et Londres. Durant son concert, la chanteuse a été accompagnée par un groupe de talentueux musiciens, composé de Daniele Di Gregorio (batterie et percussions), Carlo Gaudiello (piano et claviers), Marco Mariniello (basse et contrebasse), Giulia Monti (violoncelle) et Stefano Brandoni (guitare).

Encore peu connue au Maroc, Malika Ayane est déjà une star en Italie. Dès leurs sorties ses chansons ont un grand succès et sont hissées en tête des charts. Sa notoriété, Malika là gagnée grâce à son talent indéniable mais aussi par sa participation très remarquée dans « L'Italie a un incroyable talent ». Sa venue à Rabat a été donc l'occasion pour la chanteuse de venir découvrir son public marocain et de lui faire connaitre sa musique.

La musique dans la peau

Née à Milan d'un père marocain et d'une mère italienne, la chanteuse débute sa formation musicale à l'Académie Milanaise « Giuseppe Verdi », où elle étudie le violoncelle de 1995 à 2001. Durant cette période elle fait aussi partie du « Treble Voice Choir » du célèbre théâtre de la Scala de Milan. Malgré son jeune âge, Malika est souvent choisie pour chanter en solo et d’ainsi subjuguer le public par sa prestance sur scène et la force de sa voix. En 2007, Malika fait une rencontre décisive pour sa carrière de chanteuse. Elle est, en effet, découverte par Caterina Caselli, éditrice du label « Sugar Music », l'une des plus grandes boite de production indépendantes d'Italie. Cette dernière est séduite par son potentiel artistique, sa fraîcheur et sa vivacité. Malika commence rapidement à travailler sur son premier album, intitulé « Malika Ayane » qui parait en 2008. Produite par Caterina Caselli Sugar, Malika est entourée par une pléiade de collaborateurs et musiciens de renommée internationale. Avec son ingénieuse équipe, Malika sort le single qui la rend célèbre dans toute l’Italie. En effet, la chanson «  Feeling Better », aux sonorités rythmées, reste plus de 4 mois dans les charts italiens, un record pour une nouvelle artiste, qui récolte ainsi des critiques élogieuses dans la presse italienne. Malgré le succès de son premier album, Malika décide de participer au programme télévisé « L'Italie a un incroyable talent » pour renforcer sa présence sur la scène musicale italienne et de toucher un plus large public. La jeune chanteuse ne s’attendait pas à voir sa performance à la télévision dépasser les frontières de l’Italie et d’arriver jusqu’à son pays d’origine. La magie des réseaux sociaux, a bien fonctionné, car la vidéo de son passage sur ledit programme télévisé a été partagée des milliers de fois sur la toile pour arriver aux oreilles des marocains. Son concert au théâtre Mohammed V de Rabat lui a prouvé que désormais elle pouvait compter également sur le soutien de ses fans marocains qui ont été plus que charmés par sa prestation et sa voix.